Miss Pays d’Albigeois 2020 en vidéo

Découvrez sans plus tarder l’élection de Miss Pays d’Albigeois 2020, organisée par le Comité Miss Midi-Pyrénées le Samedi 15 Août à huis clos au Château de Tauziès à Gaillac (81). Vous pouvez dès à présent voter en envoyant le mot MISS suivi d’un espace et du numéro de votre candidate préférée au 7 17 17.

Les votes sont ouverts du Lundi 17 Août 10H00 au Vendredi 21 Août 23H59.

Un grand merci à VIDEO and LIGHT pour la réalisation vidéo, à FREDO PROD pour la présentation de l’élection et à FL Production pour la production de l’évènement.

Miss Pays d’Albigeois 2020 – Les candidates

Voici les portraits des 12 candidates potentielles qui participeront à l’élection de Miss Pays d’Albigeois 2020. L’élection, organisée par le Comité Miss Midi-Pyrénées en partenariat avec l’association Radio Menergy,­ se déroulera ce Samedi 15 Août en huis clos, à Gaillac à partir de 14 heures au Château de Tauzies.

Les candidates défileront, dans l’ordre alphabétique, devant un jury. Le vote du jury comptera pour 50%. Le défilé sera filmé et diffusé sur les réseaux sociaux du comité Miss Midi-Pyrénées pendant plusieurs jours. Le public pourra voter pour sa candidate favorite par SMS en envoyant MISS (+ le numéro de sa candidate favorite) au 7117. Le vote du jury comptera à 50% pour l’élection.  Les résultats et les remises des écharpes aux lauréates se dérouleront le vendredi 4 septembre à Pamiers (Ariège). Les votes sont ouverts au public du Lundi 17 Août 10H au Vendredi 21 Août 23H59

La Miss élue ainsi que ses deux dauphines seront qualifiées pour l’élection régionale qui se déroulera à Mazamet (Tarn) le 11 septembre.

Vous trouverez ci-après les potentielles candidates à l’élection. Les critères de sélection, et notamment la taille de ces dernières, seront vérifiés le jour même. Ainsi, dix candidates parmi les douze resteront en lice pour le titre de Miss Pays d’Albigeois 2020.

Miss Toulouse 2020 – Les candidates

Voici les portraits des 16 candidates potentielles qui participeront à l’élection de Miss Toulouse – Reine de la Violette 2020. L’élection, organisée par l’association « La Violette dans son terroir »,­ se déroulera ce Dimanche 16 Août à partir de 15h30, Chez Ernest, Le bistrot du golf, à Toulouse.

Les candidates défileront, dans l’ordre alphabétique, devant un jury. Le vote du jury comptera pour 50%. Le défilé sera filmé et diffusé en direct sur les réseaux sociaux du Comité Miss Midi-Pyrénées. Le public pourra voter pour sa candidate favorite par SMS en envoyant MISS (+ le numéro de sa candidate favorite) au 7117. Le vote du jury comptera à 50% pour l’élection. Les votes sont ouverts au public le jour de l’élection, de 12H00 à 18H00.

La Miss élue ainsi que ses deux dauphines seront qualifiées pour l’élection régionale qui se déroulera à Mazamet (Tarn) le Vendredi 11 Septembre.

Vous trouverez ci-après les potentielles candidates à l’élection. Les critères de sélection, et notamment la taille de ces dernières, seront vérifiés le jour même. Ainsi, dix candidates parmi les seize resteront en lice pour le titre de Miss Toulouse – Reine de la Violette 2020.

Interview exclusive : Andréa MAGALHAES, Miss Midi-Pyrénées 2019 !

Andréa MAGALHAES, 21 ans, a été élue Miss Midi-Pyrénées 2019 vendredi dernier à Mazamet. L’étudiante en biologie revient sur cette soirée magique.

Quelles sont tes sensations depuis ton élection de vendredi soir à Mazamet ?
Je vis tout ce qui se passe à 1000 à l’heure. Ça se bouscule un peu dans ma tête. D’un côté, j’essaie de réaliser et de me projeter sur ce qui m’attend, d’un autre, je me remémore les bons souvenirs de l’aventure et de la soirée. En plus, je discute de tout ça avec mes proches qui étaient présents. Le passé et le futur se confondent.

Avais-tu imaginé tout ça ?
J’espérais gagner mais je ne voyais pas l’élection comme une compétition. J’espérais car je savais que pleins de belles choses étaient réservées à la gagnante et qu’une aventure formidable l’attendait au bout. C’est surtout ça qui me faisait envie mais, d’un autre côté, je profitais de chaque instant de la préparation car il n’y avait aucune garantie d’aller jusqu’au bout. J’aurais été d’autant plus déçue si je n’avais pas été élue et que je n’avais pas profité de ces moments.

Quand Sylvie TELLIER a annoncé les noms des deux dauphines, a quoi as-tu pensé ?
D’après mes proches, même si c’est subjectif, je faisais partie des 5 favorites. Même avec les autres candidates, on faisait nos pronostics entre nous, sans gêne. On était en totale confiance les unes envers les autres. Là aussi, je faisais partie des 5. Quand j’ai entendu que deux des favorites avaient été appelées, je me suis dit qu’il en restait trois autres, dont moi. C’était quitte ou double, ça passe ou ça casse. Par chance, c’est mon numéro qui est sorti.

J’en ai rêvé !

Et quand tu as entendu le numéro 10, que s’est-il passé dans ta tête ?
J’ai eu un petit pas de recul et toutes mes copines m’ont sauté dessus. Ensuite, ça a été le trou noir dans la demi-heure qui a suivi. J’ai été submergée par l’émotion. Je n’arrêtais pas de pleurer dès que je croisais le regard de mes proches. Je n’arrivais pas à m’arrêter.

Tu vas désormais vivre ton aventure à fond.
J’en ai rêvé.Je me suis préparée pour tout donner et ne rien regretter. D’ailleurs, c’est ce qui s’est passé. Je me suis éclatée. Le plus important, c’était de paraître joyeuse, épanouie. Il n’y a pas mieux qu’une personne épanouie. Le plus beau des maquillages ne peut pas rendre belle une personne triste et mal dans sa peau. J’ai essayé de me relâcher. C’est un cercle vertueux. Plus on se relâche, plus on s’amuse et plus on s’amuse, plus on se relâche.

Comment as-tu vécue la soirée de l’élection ?
On a passé trois jours intenses de préparation et on n’a pas eu trop le temps d’y penser même si on en parlait. Les deux heures qui ont précédé l’élection, tout le stress est monté de manière très intense. On a le temps de cogiter. Je ne savais pas comment la soirée aller se passer, si j’allais contenir mon stress. Au final, ça s’est bien passé. Une fois le discours terminé, j’ai l’impression que la soirée a duré dix minutes.

Vaimalama lui a donné rendez-vous à Tahiti.

La présence de Vaimalama CHAVES, Miss France 2019, a-t-elle eu un impact ?
Elle est passée nous dire bonjour en loges. Elle nous a souhaité bon courage, nous a dit de ne pas stresser. On l’apercevait avant chaque passage. On passait devant leurs loges, Vaimalama et ses dauphines avaient toujours un petit mot, un petit regard, un sourire bienveillant. Ça rassurait. Et quand Vaimalama m’a posé la couronne sur la tête, elle me guidait en me regardant droit dans les yeux, elle me tenait la main. Elle a été super.

Il parait qu’elle t’a donné rendez-vous à Tahiti ?
C’est ça. Elle m’a dit « Je t’embarque avec moi à Tahiti ». Ça m’a marqué.

Vas-tu mettre entre parenthèses tes études ?
J’en ai discuté avec Axelle (Miss Midi-Pyrénées 2018). Elle a mis toute son année scolaire entre parenthèses. Je vais sans doute faire pareil à partir de novembre quand tout va s’accélérer. J’aimerais quand même continuer à aller en cours les journées ou je serais libre. Ça me permettrait de rester en contact avec mes amis qui m’ont beaucoup soutenue.

Est-ce que la suite te fait peur ?
Il y a une petite appréhension mais je ne vois pas de quoi je pourrais avoir peur. Ce n’est que du plus, que du positif ce qui m’attend. Je me dis que j’ai réussi à faire des choses que je n’avais jamais faites avant (passer sur scène, parler à la radio…) J’ai réussi quand je suis passée de rien à un petit peu alors passer d’un petit peu à beaucoup, je ne vois pas ce qui peut changer.

Découvrez les réactions des candidates à l’élection Miss Midi-Pyrénées 2019 !

A quelques jours du sacre d’Andréa MAGALHAES, nous sommes revenus un court instant auprès de nos candidates à la promotion 2019 afin de récolter leurs émotions, leurs avis sur l’élection ainsi que quelques mots d’encouragements pour notre nouvelle Miss Midi-Pyrénées, les voici :

Lisa MEYER-WAARDEN :
1. La semaine à Mazamet a été très enrichissante à tous points de vue. Nous avons toutes appris sur nous-mêmes et les autres personnes qui nous entourent. Nous avons aussi appris à présenter un spectacle de qualité en une seule journée de répétition, je crois qu’on peut tous se féliciter pour cette performance. La fin de cette aventure a été riche en émotions, bonheur pour la gagnante, tristesse de nous quitter, mais c’est grâce à ces moments que l’aventure restera gravée à jamais en nous. Je tenais à remercier le comité pour cette super organisation et le soutien qu’il nous a fourni au quotidien car ce n’est pas facile tous les jours… Et, bien sûr aussi, un grand merci aux candidates pour leur fair-play !
2. Encore un grand bravo à Andréa qui mérite ce titre de Miss Midi-Pyrénées, elle sera parfaite pour nous représenter cette année. C’est une fille formidable qui a beaucoup de qualités qui lui serviront durant cette aventure extraordinaire. Je lui souhaite d’aller le plus loin possible et, surtout, de rester elle-même car elle a TOUT pour réussir professionnellement, personnellement et pour Miss France !

Ophélie CHARLOT :
1. Les quelques jours à Mazamet ont été intenses, enrichissants et magiques. J’ai très bien vécu ces moments, accompagnés du comité et de 17 belles autres filles (aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur).
2. J’aimerais féliciter Andréa pour son parcours et sa victoire. Je suis certaine qu’elle saura représenter la région avec beauté, intelligence et intégrité. Je l’encourage vivement pour son parcours, il faut qu’elle poursuive son rêve et ne baisse jamais les bras.

Ophélie DUWALD :
1. C’était juste magique ! Une énorme complicité entre les candidates. Entraide, bonheur et magie sont les mots qui définissent cette aventure.
2. Andréa, profite à fond de ton titre. Tu as beaucoup de chance et tu le mérites. Tout ce que tu vas vivre ne t’arrivera qu’une fois dans ta vie. Amuse toi, donne le meilleur de toi même et ramène nous la couronne à la maison !

Margot LAGIER :
1. La semaine à Mazamet a été une semaine enrichissante, autant sur Mazamet avec la visite de la passerelle que sur nous-mêmes. Ça a été une semaine de découvertes des autres jeunes femmes qui sont devenues de véritables amies. Et, enfin et surtout, une expérience hors du commun.
2. Ma belle Andréa. À nouveau, félicitations pour ton titre. Tu avais l’envie et maintenant tu as la couronne. Nous sommes toutes derrière toi pour t’encourager dans ta nouvelle aventure Miss France 2020. Je sais que, malgré le stress qui viendra sans doute de temps en temps, tu ne baisseras pas les bras. Et si tu as un coup de mou, tout Midi-Pyrénées est derrière toi ! Je t’embrasse très, très, très fort !

Oriane REYMOND :
1. Tout d’abord, je remercie le comité miss Midi -Pyrénées pour cette aventure incroyable et ces trois merveilleux jours. Cette semaine était juste exceptionnelle, des rencontres toutes plus surprenantes les unes que les autres, des activités très sympathique qui permettaient la cohésion. Et, enfin, des répétitions géniales avec beaucoup de plaisir, je pense que cela s’est ressenti entre nous. Alors encore une fois MERCI à tout le comité mais aussi à toute l’équipe qui a organisé ce show mais également aux personnes qui ont été là pendant trois jours pour nous. Enfin, un grand merci à toutes les candidates.
2. Andréa est la personne qui va parfaitement bien nous représenter lors de l’élection nationale. Elle est juste fabuleuse, que ce soit physiquement ou humainement. Alors, merci Andréa d’être la personne que tu es et emmène notre région le plus loin possible, sache que je suis derrière toi et que je pense nous le serons toutes. Pleins de bisous et n’oublie pas de profiter de cette aventure.

Faustine LAURENS :
1. La semaine à Mazamet était très enrichissante, elle m’a permis de faire la rencontre de 17 autres candidates qui sont devenues bien plus que des connaissances. Les bénévoles sont tous plus investis les uns que les autres, ce qui a créé une ambiance super-cadrée et pleine de bonne humeur. Cela nous a permis d’être très performantes durant les répétitions et d’offrir au public un show exceptionnel. L’élection a été un moment rempli d’émotions qui laisseront à jamais un souvenir extraordinaire gravé dans ma mémoire ! On est passé du stress du discours aux éclats de rire, en passant par les larmes de tristesse à l’idée que le séjour était déjà terminé… C’est avec le cœur gros que je vous remercie à tous. Vous, les membres de l’organisation de cet événement qui aura encore une fois bouleversé ma vie. Merci à toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à cette belle aventure inoubliable qui m’aura fait grandir un peu plus !
2. Andréa, depuis la journée de formation où nous nous sommes rencontrées, j’ai directement accroché avec ta personnalité, ton humour et ton caractère ! Je savais, dès nos premiers échanges, que nous allions très bien nous entendre, et ça n’a pas loupé. Tu es vraiment quelqu’un avec un grand cœur. Je voulais juste te rappeler que, durant cette aventure, nous n’étions pas 18 candidates, mais 18 amies, et que sur ces 18 amies tu es celle qui a la chance de continuer l’aventure. Alors, dis-toi que même dans les moments les plus durs de cet avenir, tu as été choisie pour vivre un rêve et que tu ne le fais pas seulement pour toi, tu le fais pour nous toutes, les 18, car nous sommes une équipe ! Il y avait une couronne ce vendredi 13 septembre et tu l’as remportée au terme d’un spectacle que nous avons toutes mené à bien. Avec la couronne, tu emportes une petite partie des 17 autres candidates ! Je suis sûre à 100 % que tu représenteras notre région comme il se doit car c’est ce que je pense depuis nos premiers échanges. Merci pour ta confiance, l’amitié que tu me donnes, ton sourire et bien sûr les souvenirs et l’espoir que tu places dans chacune d’entre nous. Je t’aime ma belle Andréa et je te souhaite le meilleur pour l’avenir qui t’attend, n’oublie jamais qui tu es et qui t’entoure.

Coline MEMBRIVES :
1. Les trois jours étaient intenses mais nécessaires à la réussite de l’élection. Il y avait une très bonne cohésion entre chaque candidate qui sont devenues de véritables amies. Que de belles personnes tant à l’intérieur qu’a l’extérieur, c’est ça la richesse de l’aventure Miss France.
2. Tous mes vœux de réussite à Andréa qui a la chance de représenter notre promo 2019 au concours Miss France ! Profite de chaque instant car c’est une aventure unique, tout le comité Midi-Pyrénées est derrière toi.

Victoria NADAL :
1. Quelle soirée ! Une expérience unique, une semaine intense partagée avec 17 candidates aussi formidables les unes que les autres. Alors, merci. Merci à tout le staff pour tous ces moments et cette soirée inoubliable.
2. Un grand bravo à notre belle Andréa qu’on supportera à Marseille en décembre. On croit en elle. Que l’aventure continue.

Alisée VALES :
1. Les trois jours que nous avons passés à Mazamet resteront inoubliables pour moi. Certes, ils ont été très intenses car la préparation d’une élection régionale demande beaucoup de travail et d’investissement mais ils ont été remplis de rire, de joie et de belles rencontres.
2. Je souhaite bon courage à Andréa pour cette magnifique aventure qui l’attend. J’espère qu’elle ira loin car toute la région Midi-Pyrénées est derrière elle.

Découvrez nos 18 candidates à l’élection Miss Midi-Pyrénées 2019 !

A trois jours de notre finale régionale, pour vous faire mieux connaître les 18 candidates à l’élection Miss Midi-Pyrénées du 13 septembre à Mazamet, nous leur avons posé quelques questions.

1. Quelle est votre écharpe, où avez-vous été élue et quand ?
2. Quel âge avez-vous, quel est votre statut professionnel (étudiante…) ?
3. Où habitez-vous, avez-vous des frères et sœurs ?
4. Pourquoi vous êtes-vous présentée à cette élection ?
5. Quelles sont vos passions ?
6. Comment-vous êtes-vous préparée cet été ?
7. Quel numéro porterez-vous à l’élection de Mazamet ?
Voici leurs réponses :

 

Candidate 1, Margot Lagier :
1. J’ai été élue deuxième dauphine de Miss Pays d’Albigeois, le 5 avril à Saint-Juéry.
2. J’ai 22 ans et je suis étudiante en Master d’études européennes et internationales.
3. Je vis à Lavaur, dans le Tarn, et je suis la benjamine de ma famille, avec un grand frère et une grande soeur.
4. Je rêvais de vivre une expérience pleine de rencontres, enrichissantes et où je pouvais promouvoir mon territoire et les causes qui me tiennent à coeur. Je ne suis pas déçue !
5. Je suis une grande passionnée de musique, elle a toujours fait partie de ma vie, le piano et le chant sont mes échappatoires préférées. Mais, à côté de ça, la littérature, les langues étrangères et les voyages sont également mes passions.
6. J’ai profité de l’été pour prendre des couleurs et j’ai fait pas mal de sport pour être en pleine forme. Je me suis aussi entraînée sur ma démarche que je trouve importante à l’élection. Et bien sûr : aller à la rencontre des gens lors d’événements tels que la fête du vin à Gaillac ou le village du Tour de France lors du passage à Albi.
7. Je serai votre candidate numéro 1 !

Candidate 2, Coline MEMBRIVES :
1. J’ai été élue Miss Pays du Pastel le 18 mai 2019 à Brens.
2. J’ai 19 ans (bientôt 20), je suis étudiante en seconde année de licence sciences du langage tout en préparant en parallèle les concours d’orthophonie.
3. J’habite Labruguiere et j’ai une grande sœur.
4. Je me suis présentée à cette élection pour m’amuser sur scène et vivre une belle expérience humaine avant tout. J’ai eu l’honneur d’être élue, que demander de mieux ?
5. Je suis une grande passionnée de danse, de chant et de mode. Ce sont d’ailleurs mes passe-temps favoris !
6. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour me préparer cet été car j’ai travaillé en tant que saisonnière à La Franqui. Mais j’avoue que voir la mer tous les jours est un antistress naturel et convient très bien à une bonne préparation mentale. Je vais maintenant me préparer physiquement et bien me reposer pour donner le meilleur de moi-même le 13 septembre !
7. Je porterai le numéro 2.

 

Candidate 3, Lisa MEYER-WAARDEN :
1. J’ai été élue Miss Labège 2 le 9 mars au centre commercial de Labège. C’était la première élection qualificative pour Miss Midi-Pyrénées.
2. J’ai 20 ans et je suis étudiante à Sciences Po. Je viens de valider un triple master franco-allemand entre sciences po et l’université de Stuttgart en Allemagne.
3. Je suis née à Toulouse et j’y ai vécu pendant 17 ans ! J’ai dû quitter ma ville après mon bac, pour aller faire mes études entre Bordeaux et Stuttgart. Je suis heureuse de la retrouver tous les week-ends. Actuellement j’ai la chance d’être en stage à Toulouse pendant plusieurs mois, ce qui me permet de rester dans ma belle région. J’ai un petit frère de 10 ans.
4. C’est grâce à ma mère que je me suis présentée. C’est elle qui m’a inscrite. Lorsque j’ai su que j’avais été sélectionnée, je suis entrée immédiatement dans le jeu des Miss et j’ai adoré cela. Je savais que cette aventure allait être très enrichissante à tout point de vue. C’est aussi pour cette raison que je suis très motivée.
5. Je suis passionnée de nature et de sport ! Je pratique une activité sportive au moins quatre ou cinq fois par semaine. Le sport que je pratique au plus haut niveau est le ski. J’ai même pu gagner des titres. Je suis aussi passionnée de voyages. Je m’enrichis un peu plus à chaque découverte, que ce soit sur les autres et le monde qui nous entoure. Je suis aussi quelqu’un de très engagée notamment auprès de la cause animale et environnementale, mais aussi auprès des personnes hospitalisées. À mon échelle, le fait de pouvoir aider des associations comme Hôpital Sourire, le Resto des Zanimos ou Surf Rider, fait aussi partie de mes passions.
6. De plusieurs manières. Tout d’abord, j’ai pu récupérer pour aborder cette rentrée pleine d’énergie et j’ai poursuivi ma routine sportive quotidienne. Grâce à mon temps libre, j’ai pu peaufiner ma communication sur les réseaux sociaux. Mais j’ai aussi écouté et appliqué les conseils du comité Miss Midi-Pyrénées, mes proches, mes soutiens et beaucoup d’autres encore.
7. Je porterais le numéro 3.

 

Candidate 4, Victoria NADAL :
1. J’ai été élue deuxième dauphine Miss Hautes-Pyrénées le 24 mai à Tarbes.
2. J’ai eu mon bac scientifique mention bien, mention européenne. Je fête mes 18 ans cette année. J’intègre à la rentrée une école de management hôtelier à Bordeaux.
3. Je suis originaire de Tarbes, je rejoins mon frère à Bordeaux pour mes études.
4. Un nouveau challenge et la découverte d’un univers qui m’a toujours passionnée avec la possibilité d’exposer mes convictions.
5. Je skie absolument tous les week-ends. Je pratique aussi la danse au niveau national et je fais du théâtre.
6. En faisant du sport et en participant à différentes rencontres et manifestations, notamment dans ma ville et mon département (Tour de France, Equestria, Tango, partenariats pour vêtements et bijoux, shootings photos, séance maquillage…)
7. Le numéro 4.

Candidate 5, Jordane RUFFEL :
1. J’ai été élue deuxième dauphine Miss Pays du Pastel à Brens le 18 mai.
2. J’ai 19 ans et je suis en école préparatoire au concours d’orthophonie.
3. J’habite à Bouloc, un petit village en périphérie de Toulouse. J’ai une grande sœur de 29 ans.
4. Je me suis présentée à cette élection après qu’une personne m’ai conseillée d’y participer.
5. Mes passions sont l’écriture, le dessin, la danse et le voyage.
6. Pour l’élection, je souhaite rester moi-même. Je n’ai donc pas fait quelque chose en plus ou autre, j’ai gardé mon rythme de vie quotidien. Ceci dit, j’ai tout de même effectué plusieurs shootings !
7. Je porterais le numéro 5 !

Candidate 6, Alison CARRASCO :
1. J’ai été élue première dauphine de Miss Labège 2 au centre commercial de Labège 2 le 9 mars.
2. J’ai 24 ans. Je vais débuter une formation pour devenir concepteur développeur d’application et j’ai un BTS assistante de gestion.
3. J’habite à Toulouse. J’ai 3 frères et une sœur. Je suis l’aînée.
4. Quelques mois auparavant, j’ai eu la chance de défiler pour le centre commercial et le personnel s’est montré très sympathique, donc je me suis dit pourquoi ne pas me présenter à cette élection pour représenter le centre commercial. De plus, j’y vais très souvent pour faire mes courses ou les boutiques.
5. Je suis passionnée par la photographie. Je suis modèle depuis maintenant 6 ans. J’adore aussi le sport, la mode, faire mes cosmétiques naturels (fait maison).
6. Je fais énormément de sport pour me préparer physiquement (5 fois par semaine). Je m’entraîne pour le discours. Une amie qui est consultante en image et communication m’aide pour ça.
7. Je porterais le numéro 6.

Candidate 7, Ophélie CHARLOT :
1. J’ai été élue 2e dauphine de Miss Labège 2 au entre commercial Labège 2 le 9 mars.
2. J’ai fêté mes 18 ans en mars dernier, quelques jours après l’élection. Je suis étudiante en double licence droit/gestion.
3. J’habite un petit village au nord de Toulouse, Castelnau d’Estretefonds, depuis mon plus jeune âge. J’ai un grand frère qui fêtera prochainement ses 23 ans.
4. Je me suis toujours intéressée au monde des Miss mais en faire partie était d’abord un rêve. Puis, il y a quelques années, ce désir est devenu plus intense. J’ai donc attendu avec plus ou moins d’impatience d’avoir 17 ans et demi afin de m’inscrire. Cela fait également partie de ma nature que de relever des défis et ne pas avoir de regrets. C’était donc un véritable souhait personnel.
5. De nature curieuse et ouverte d’esprit, je suis passionnée de nombreuses choses. Parmi elles, les plus importantes sont la danse (classique en particulier), les voyages, la gastronomie et la mode.
6. Il n’y a pas eu de préparation particulière. J’ai continué de faire du sport comme à mon habitude car c’est quelque chose qui faisait déjà partie de ma vie avant l’élection. J’ai continué de manger « sainement » sans faire trop d’excès (pas facile pendant les vacances d’été). J’ai également veillé à faire des choses que j’aime, avec les personnes qui me sont chères. « Un esprit sain dans un corps sain ».
7. Mon numéro est le 7 ! J’espère qu’il me portera bonheur…

Candidate 8, Amandine BEAUNIER :
1. J’ai été élue miss Pays d’Albigeois le 5 avril à Saint-Juéry.
2. J’ai 24 ans et je suis attachée technico-commerciale dans le secteur du mobilier de cuisine.
3. J’habite à Albi. J’ai deux petits frères, un de 21 ans et un de 10 ans.
4. On m’avait proposé d’y participer l’année dernière mais je n’ai pas pu être présente lors de l’élection. Afin de n’avoir aucun regret de ne pas l’avoir fait (vu que j’arrive à l’âge limite) je me suis présentée cette année.
5. Je suis passionnée par les activités manuelles et créatives depuis mon plus jeune âge. J’aime aussi beaucoup le sport et notamment la danse.
6. J’ai pratiqué des activités physiques régulières et de la détente, c’est très important
7. Je porterais le numéro 8 !

Candidate 9, Manon DHELIN :
1. J’ai été élue première dauphine de Miss Gers à Castéra-Verduzan le 6 juillet.
2. J’aurai 19 ans le 20 septembre. Je suis étudiante en 2e année d’un DUT gestion des entreprises et administrations en alternance dans les finances publiques à Auch.
3. J’habite à Montestruc-sur-Gers, chez mes parents, avec mon frère de 22 ans ! J’ai aussi une sœur de 26 ans !
4. Le milieu de Miss m’a toujours fasciné depuis toute petite C’était une évidence pour ma famille et moi-même de me présenter à une élection. Je me suis inscrite pour prouver que je pouvais le faire, cela m’a apporté de l’aisance et de la confiance. J’ai pu découvrir que cette aventure est un mélange de stress (mais du bon stress), beaucoup de partage et de joie.
5. Je pratique du fitness en salle quotidiennement ce qui me permet de me sentir bien physiquement et moralement. Lorsque la saison du rugby démarre, il est rare que je ne sois pas présente lors des matches parce que j’ai une réelle admiration pour ce sport. Durant mon temps libre, j’aime m’évader avec de la musique.
6. Depuis le début de mon aventure, je me suis préparée physiquement avec un programme approprié concocté par mon coach. J’ai été conviée à plusieurs événements, ce qui m’a permis d’être plus à l’aise dans les interviews, les photos, les autographes et le contact humain. Je me suis également entraînée à défiler en talons en me filmant pour une meilleure autocritique.
7. Je suis fière et honorée de porter le numéro 9.

Candidate 10, Andréa MAGALHAES :
1. J’ai été élue Miss Gers à Castera-Verduzan.
2. J’ai 21 ans et je suis étudiante à l’Université Paul-Sabatier de Toulouse en biologie.
3. J’habite à Viozan, un joli petit village d’à peine plus de 100 habitants. J’ai deux sœurs, l’aînée a 24 ans et la cadette en a 14 (je suis la plus petite en taille des trois).
4. Si je me suis présentée à l’élection, c’est tout simplement parce que c’est un univers qui m’a toujours attiré depuis petite, pour les paillettes et les jolies robes. En grandissant, j’ai réalisé que cela représentait bien plus. Il y a la notion de défis qui rentre en compte, ainsi qu’un gain de confiance évident. C’est une expérience humaine qui nous fait grandir, quel que soit le résultat. J’adore les valeurs qu’incarnent notre département et notre belle région alors je me suis dit « pourquoi pas » ?
5. Je suis de nature curieuse et un peu touche à tout, je n’arrive pas à me limiter à une seule passion donc je cumule plusieurs passe-temps comme le sport, la lecture, et les activités créatives.
6. Pour cette élection, j’ai mis l’accent sur la préparation mentale, parce que, pour moi, il n’y a rien de plus beau qu’une personne épanouie, dans la vie comme sur scène !
7. Le numéro 10, je suis contente parce que c’est mon jour d’anniversaire !

Candidate 11, Oriane REYMOND :
1. Je n’ai pas d’écharpe pour cette élection. J’ai été désignée pour remplacer un désistement.
2. J’ai 22 ans et je suis infirmière diplômée d’état depuis juillet dernier.
3. J’habite à Toulouse et je suis fille unique.
4. C’est une magnifique expérience, enrichissante socialement et humainement. Cela permet également de prendre confiance en soi.
5. Je suis passionnée de sport depuis mon plus jeune âge, notamment l’équitation. Et depuis 4 ans, j’ai développé une nouvelle passion : le sauvetage en mer et le secourisme par le biais de la SNSM (Société nationale des sauveteurs en mer).
6. Cet été, j’ai travaillé en tant que sauveteur sur une des plages de la Côte d’Azur et j’ai pratiqué beaucoup de sport. Mais j’ai aussi pu profiter des petits plaisirs de la vie. Je me suis également entraînée pour le futur discours.
7. Je porterais le numéro 11.

Candidate 12, Marion HUC
1. J’ai été élue deuxième dauphine de Miss Gers le 6 juillet à Castéra-Verduzan.
2. Je vais avoir 19 ans le 28 septembre. Je suis étudiante en diététique.
3. J’habite à Saint-Jean, près de Toulouse, avec mes parents. J’ai une grande sœur et un petit frère.
4. Je me suis présentée à l’élection car j’aime les défis, j’aime apprendre et découvrir de nouveaux domaines. J’avais en envie de tenter l’aventure des miss et je suis ravie de tout ce qu’elle m’a apporté jusqu’à maintenant.5. Mes passions sont le piano, les voyages, les langues, la nutrition et le sport en général.

6. Cet été, en vue de l’élection, je me suis beaucoup entraînée à défiler en talons.
7. Je porterais le numéro 12.

Candidate 13, Alisée VALES :
1.  J’ai été élue Miss Toulouse  le 23 mars  à Saint-Alban.
2. Je suis âgée de 21 ans. Je viens d’obtenir une licence en droit et je poursuis désormais mes études en Master droit privé dans le but de devenir (je l’espère) huissier de justice.
3. Je suis originaire de Saint-Léons, un petit village dans l’Aveyron mais cela fait plusieurs années que je me suis installée à Toulouse. J’ai également la chance d’avoir un petit frère qui s’appelle Gautier.
4. Je suis tombée dans le monde des Miss l’année dernière mais mon aventure s’est arrêtée assez vite. Aujourd’hui, je suis déterminée à aller au bout de cette aventure et à représenter ma région au concours national. C’est une aventure hors du commun pour laquelle j’ai envie de me dépasser.
5. Je n’ai pas une passion en particulier, mes goûts sont très éclectiques. Cependant, j’aime beaucoup la photographie et passer du temps avec ma famille.
6.  Physiquement, j’ai fait du sport et j’ai notamment surveillé mon alimentation. Pour le reste, j’ai énormément regardé les précédents show Miss France pour arriver à me projeter. Et puis les nombreux événements auxquels j’ai eu l’occasion de participer m’ont permis de me sentir à l’aise en public.
7. Je porterais le numéro 13 (espérons que ça me porte chance!)

Candidate 14, Mathilde DERID :
1. J’ai été élue Miss Hautes-Pyrénées le 24 mai à Tarbes.
2. J’ai 20 ans, bientôt 21 le 12 octobre. Je suis étudiante infirmière en troisième année.
3. J’habite dans la magnifique ville de Bagnères-de- Bigorre et j’ai quatre frères et sœurs.
4. Je me suis présentée à l’élection grâce à une coiffeuse de Bagnères qui m’a encouragée à m’inscrire.
5. Mes passions sont le sport et des activités créatives.
6. Je me suis préparée en m’entourant de personnes que j’aime (mes proches et mes amis) pour attirer des choses positives à moi. J’ai aussi fait du sport.
7. Je porterais le numéro 14.

Candidate 15, Emma ARREBOT-NATOU :
1. 1ère dauphine de Miss Toulouse, c’était le 23 mars dernier à Saint-Alban.
2. J’ai 18 ans et je suis étudiante en Terminale.
3. J’habite à Toulouse et j’ai un frère jumeau.
4. Je me suis présentée à l’élection de Miss Toulouse afin de succéder ma maman (qui a été élue Miss Blagnac) et parce que c’est un rêve de petite fille.
5. Mes passions sont l’équitation, la musique et les voyages.
6. Pour ma préparation, j’ai fais du sport en salle et en plein air.
7. Le numéro que je porterai demain soir sera le 15 !

Candidate 16, Séléna ORIO :
1. 1ère dauphine de Miss Hautes-Pyrénées, j’ai été élue à Tarbes.
2. J’ai 18 ans et je suis en Terminale Métiers de la Mode et du Vêtements.
3. J’habite chez une famille qui m’accueille et j’ai une petite soeur de 13 ans !
4. Une expérience de vie, il faut saisir les opportunités qui se présentent à nous.
5. Mes passions sont la mode, la musique, la danse, j’aime tellement de choses que je ne pourrai pas toutes les citer.
6. J’ai travaillé mon élocution face à un public du mieux que je pouvais et ma démarche puis mon Comité a était là pour nous aussi !
7. Numéro 16 !

Candidate 17, Ophélie DUWALD :
1. J’ai été élue première dauphine Miss Pays d’Albigeois le 5 avril à Albi.
2. J’ai 19 ans, je suis en deuxième année de BTS tourisme à Toulouse. Je souhaite poursuivre mes études l’année prochaine dans une école de management afin de devenir directrice d’un club de vacances, que je souhaiterais éco-responsable.
3. J’habite à Revel. J’ai une grande sœur et un petit frère.
4. J’espère dans un avenir proche pouvoir découvrir d’autres horizons et surtout, plus que tout, je veux continuer à m’investir comme je le fais actuellement au travers de diverses associations afin de lutter pour la cause animale et environnementale. Si je veux devenir Miss Midi-Pyrénées c’est justement car cette aventure me permettrait de réaliser tous ces rêves et de donner un coup de projecteur à ces associations et à leurs actions.
5. J’ai beaucoup de passions, notamment le théâtre et la musique que je pratique depuis l’âge de 8 ans. Quand j’ai besoin de me poser et de me recentrer, j’aime énormément dessiner et écrire. Actuellement j’essaie de créer un livre pour enfant que j’espère publié d’ici la fin de l’année. J’adore aussi faire de longues balades avec mon cheval pour me détendre.
6. Cet été, j’ai été animatrice dans un club de vacances. Grâce à ce job d’été, plusieurs fois par semaine, j’étais sur scène pour faire de la danse, des pièces de théâtre ou des jeux interactifs. Je pense que cela est très formateur.
7. Mon numéro : le 17.

Candidate 18, Faustine LAURENS :
1. J’ai été élue première dauphine de Miss Pays du Pastel à Brens le 18 mai.
2. J’ai actuellement 20 ans et je suis étudiante en Bachelor 3e année en marketing du commerce à Labège 2. J’envisage plus tard de faire un Master pour devenir manager sportif.
3. Je vis dans une grande maison familiale dans la campagne de Couffouleux, un petit village près de Gaillac. J’ai une petite sœur de 15 ans qui est presque aussi grande que moi.
4. Parce que cette expérience humaine m’a énormément plu l’année dernière, j’ai donc voulu renouveler cette belle aventure.
5. Mes passions dans la vie sont le basket, que je pratique depuis l’âge de 6 ans et que j’ai pratiqué pendant 5 ans au haut niveau, la couture (activités créatives) et la lecture.
6. Je n’ai pas suivi de préparation spécifique. Néanmoins, j’ai travaillé ma posture, ainsi que ma démarche. J’ai également fait quelques shootings photos avec le talentueux Michael Benete.
7. Je porterais le numéro 18.

Interview : Alisée, Miss Toulouse 2019 « je suis revenue plus déterminée »

Elles étaient 18 à espérer succéder à Axelle BREIL, Miss Toulouse 2018 et Miss Midi-Pyrénées en titre. Au terme d’une superbe soirée à Saint-Alban, c’est Alisée VALES, 21 ans, qui devient Miss Toulouse 2019. Radieuse, la jeune femme en dit plus sur elle.

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Alisée Vales, je vais avoir 21 ans le 16 avril prochain, je suis née à Millau mais je suis originaire d’un petit village du Sud de l’Aveyron, Saint-Léons. J’ai un petit frère (pas par la taille-rires), Gautier qui a 17 ans. Je suis étudiante en 3e année de droit à Toulouse. J’espère devenir huissier de justice. C’est un métier de conciliation où le contact humain est primordial. C’est aussi un métier de terrain. Il faut que je bouge (rires).

Tu n’en étais pas à ta première élection de Miss. Expliques-nous comment tu as décidé de te lancer dans l’aventure.
Je me suis présentée l’an dernier à Miss Aveyron. Jusque-là, je n’y avais jamais pensé même si, chez nous, Miss France est un rendez-vous familial. Je suis tombée par hasard sur les candidatures de Miss Aveyron. Et je me suis dit pourquoi pas. J’ai terminé première dauphine. Ça a été une très belle expérience. Ça m’a beaucoup plu. J’ai pris confiance en moi. Surtout lors de l’élection régionale à Mazamet. J’ai rencontré des gens formidables. Je n’avais jamais connu une adrénaline comme ça sur scène. Je me suis étonnée à être à l’aise. Et comme je n’aime pas rester sur un échec, même si c’en n’est pas un (rires), j’ai décidé de retenter ma chance. Je suis revenue plus déterminée.

Tu as donc tenté ta chance à Miss Toulouse, une élection très concurrentielle.
Je suis étudiante à Toulouse et je voulais me lancer un défi. Ce genre de concours doit me permettre de prendre plus confiance.

Et tu es élue…
Je me suis présentée pour être élue (rires). Je me suis sentie à l’aise toute la soirée. Mais je me suis dit que ça allait me passer à côté. Quand j’ai entendu mon numéro, ça a été une belle surprise.

Parles-nous de tes passions.
J’aime beaucoup la photographie. Avec les superbes paysages de l’Aveyron et de Toulouse, je suis servie (rires). Je suis aussi quelqu’un de très famille. J’aime passer du temps avec mes proches. Maintenant, ils sont à fond derrière moi, même si, au début, ils m’ont regardée avec des yeux grands ouverts (éclat de rires). Côté musique, j’ai une préférence pour l’électro et le jazz.

Tu as maintenant plusieurs mois pour aborder l’élection régionale de Mazamet le 13 septembre.
Je vais me préparer à fond. D’ici là, je suis contente car je vais participer à de nombreux événements. ça va me permettre d’aller à la rencontre des gens et de prendre plus confiance en moi. Pour la préparation physique, je vais mettre le paquet côté sport. C’est un avantage d’avoir déjà participé à la régionale.

Alisée VALES a bien l’intention de faire briller Toulouse et le Comité Midi-Pyrénées. « Il faut vraiment que le Comité Miss France croit en nous, explique-t-elle à La Dépêche du Midi. Je crois que les filles de chez nous méritent leur place tous les ans dans le top 12 de l’élection finale. À nous de montrer qu’on peut se hisser à ce niveau. Il faut suivre le chemin tracé par Axelle et aller encore plus loin, c’est possible ! »