Interview : Margot LAGIER, Miss Rodez 2018 « Être élue a été la surprise suprême ! »

Le 15 septembre, salle des fêtes de Rodez, Margot LAGIER décroche l’écharpe de Miss Rodez, une cité aveyronnaise qu’elle a qualifié de « ville de beauté ». Rencontre avec une jeune femme aux multiples facettes.

Peux-tu te présenter :
Je m’appelle Margot Lagier, j’ai 21 ans, je suis originaire de Lavaur, dans le Tarn, et je vis à Mezens. J’ai un frère aîné et une grande sœur. Je viens de valider ma licence d’anglais à l’université Champollion d’Albi et, maintenant, je suis en master de recherche d’études anglophones. J’ai beaucoup voyagé dans ma jeunesse en suivant mon père et j’adore tout ce qui touche aux cultures étrangères, aux langues étrangères. J’ai envie de comprendre pourquoi on a des différents points de vue sur les choses. Je parle anglais, français, un peu espagnol, je comprends le portugais. Je suis en train d’auto apprendre le grec moderne, c’est un peu compliqué (rires). Dans le futur, j’aimerais être prof d’anglais, transmettre aux autres la passion que j’ai.
Tu es une habituée des élections.
Oui. Je voulais me présenter dans le Tarn mais je connais plusieurs personnes en Aveyron et je connais aussi Rodez, son histoire. J’ai commencé les élections à 18 ans avec Miss Tarn où j’ai terminé 2e dauphine, la même chose l’année d’après (rires). Ensuite, j’ai fait Miss Pays d’Albigeois et Miss Pays du Pastel. Le monde des Miss est un monde qui me fascine. J’ai envie de le comprendre, de vivre une expérience. Si, au début, j’avais l’ambition d’être élue, ces dernières fois je me suis présentée sans pression. Mais, à chaque fois, j’ai fait des rencontres sublimes. J’ai continué les concours car j’ai adoré l’ambiance. À Miss Rodez, je ne pensais pas être élue. Ça a été la surprise suprême.
Comment défendrais-tu les concours de Miss envers ceux qui y sont moins favorables ?
C’est une question de méconnaissance du milieu. On a tendance à voir les filles en rang d’oignon et ça suppose que les filles sont alignées de force. Or, quand on se présente, on fait le choix d’y aller, on y va avec plaisir. La notion de choix est primordiale. Oser dire qu’on est des filles mises en rang d’oignon, c’est dénigrer le fait qu’on ai l’intelligence de réfléchir à ce qu’on est en train de faire. On le fait parce que ça nous plaît.
Toute ta famille te soutient ?
Oui, même si mon frère a eu un peu de mal au début. Finalement, tout le monde s’est rallié à ma passion.
Quelles sont tes passions?
J’adore lire car je travaille en librairie. Mais ma plus grande passion, c’est la musique. Je pratique le piano depuis plus de dix ans et je chante depuis toute petite.
Qu’est ce qui est le plus dur lors d’une élection pour une candidate ?
Enlever le stress qu’on peut avoir. Lors de mes premières élections, j’étais stressée. Là, j’y suis allée en pure notion de plaisir. Je n’ai pas réfléchi à ce que je faisais, je me suis juste amusée. Le discours est sorti tout seul. J’étais avec des copines. Si on se prend la tête, les gens s’en rendent compte.
Comment vas-tu aborder l’élection régionale ?
Mon objectif, c’est de vivre une belle expérience, sans stress. Si je peux aller plus loin, tant mieux. Sinon, ce n’est pas grave, j’aurais déjà vécu quelque chose de fou. Si on part du principe qu’on va être triste si on perd, ce n’est pas possible. Je fais pas mal de sport en ce moment, de petits exercices matin et soir pour ne pas avoir à en faire de grandes quantités. Je me maintiens tous les jours. Je réfléchis aussi aux grandes lignes de mon discours. Sinon, j’ai juste impatience que ça arrive. Ça va être incroyable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s